Pour les chalands du centre-ville de Pau

imgresL’activité commerciale du centre-ville de Pau serait-elle en train de repartir ? Un magasin de la même enseigne que celui qui existait déjà il y a bien longtemps maintenant, vient d’ouvrir place Clemenceau. La promesse de l’ouverture, temporaire certes, d’un autre commerce au centre Bosquet vient d’être officialisée. Le chaland va donc devoir arrêter de se plaindre.

Arrêter de se plaindre, comme vous y allez, c’est, ne l’oubliez pas, notre principale raison d’exister et il ferait beau voir que quiconque ici s’avise de nous en priver. Mais quelques lueurs bien timides, il faut le reconnaître, laissent augurer « d’un signal pour le redressement du centre-ville » comme le dit François Bayrou. Fier d’une réalisation pour laquelle il n’est pas pour grand-chose, le maire de Pau ajoute que « l’important c’est la dynamique ».

Cette dynamique porte un nom la magasin Monoprix inauguré à grand renfort de trompettes ce 31 mai 2016. Cette dynamique devrait en théorie(en théorie seulement) engendrer une fréquentation plus grande de cet espace qu’est la place centrale du centre-ville, le nombril de Pau en quelque sorte. Souhaitons donc à ce nouveau magasin un plein succès commercial et bien plus d’être le magasin de proximité qui attirent les habitants du « cœur historique ».

Autre bonne nouvelle, mais différée celle-ci, l’ouverture, en septembre prochain à titre provisoire des Galeries Lafayette dans un espace commercial abandonné depuis plusieurs années dans le centre Bosquet. Là encore si proche du centre, ce centre commercial qui périclitait tristement depuis plusieurs années serait en voie de renaissance. Les quelques rares enseignes restées fidèles sans se décourager se réjouissent de cette arrivée, un coup de fouet aux commerces comme ils disent.

Dans le même temps, le maire de Pau va entendre une autre musique, moins réjouissante celle-ci puisque doit se réunir un conseil commercial. La ville va recevoir les commerçants qui se plaindront du stationnement qu’ils considèrent comme de plus en plus cher et de plus en plus difficile. Ils ne manqueront pas d’évoquer le futur parking payant de la place de Verdun qui, ô coïncidence étrange, voit démarrer ses travaux aujourd’hui même.

Il ne reste plus qu’à peupler les logements abandonnés du centre-ville, vaste programme auquel il faudra bien se consacrer prochainement.

Pau, le 1 juin 2016
par Joël Braud

Crédit photo : le blog finances.com