Une interview habile mais sans doute inutile !

L’ancien président SARKOZY a cru bon de s’expliquer à la télévision sur sa récente mise en examen, estimant devoir s’expliquer face aux français. L’homme n’a rien perdu de sa force de conviction et de son passé d’avocat. Mais le citoyen de bon sens se demandera bien pourquoi une telle intervention. Un minimum de réflexion conduit à deux conclusions.
En premier lieu tout ce que l’ancien président a relaté, il a dû l’exposer aux trois juges d’instruction.
Alors, soit ceux-ci ont été sourds, soit ils ne l’ont pas entendu. Et de façon habile l’intéressé, sans les mettre en cause, laisse planer un doute sur leur objectivité.
Mais ensuite, et surtout , si tout ce que nous avons entendu est exact, qu’a-t-il à craindre de sa mise en examen ? Cette dernière devrait au contraire lui permettre d’être définitivement innocenté.
La victimisation sous-jacente dans ce qui était une plaidoirie avant l’heure n’aura finalement pas été d’une grande utilité. Les Français font encore, et heureusement, confiance à leur justice. Ils attendront donc de connaître la vérité qui sortira de ses palais. Tout le reste ne les intéresse pas et pourrait même les agacer.

Pierre ESPOSITO
Ancien bâtonnier du barreau de PAU.